• Equipe enclusif.fr

Une et un en écriture inclusive

Mis à jour : mai 17

Comment écrit-on "une" et "un" en version inclusive déjà ?

Pour rechercher de nouveaux mots à écrire de manière inclusive, vous pouvez utiliser le dictionnaire inclusif gratuit : eninclusif.fr

Exemples d'utilisation


Pour ne pas mégenrer une personne :

  • « L'un·e de ses personnes est très habile de ses mains » en inclusif

  • « L'un·e·x de ses personnes est très habile de ses mains » en non binaire

  • « L'unx de ses personnes est très habile de ses mains » en neutre


N'hésitez pas à laisser en commentaire d'autres exemples d'utilisation pour enrichir la liste.

Alternatives

Neutres
  • unique

  • rare

  • quelque

Etymologie


Du latin ūnus, du radical indo-européen commun e (« ce, ceci, celui-ci, un ») qui, pour le latin, donne is, id, ecce (« ce ») - suffixé en -nus.


L’indo-européen commun donne le grec ancien οἶος, oîos (« unique »), le protogermain *ains d’où eins en allemand et one en anglais.


Le sens propre du mot indo-européen est « celui-ci, ceci », et on le retrouve dans des expressions latines comme unus et idem : celui-ci et le même (un seul et même homme), d’où le sens de « seul » et enfin de « un ».

D’où encore, l’usage de un en français comme pronom et la possibilité - grammaticalement et logiquement surprenante, au fond, si on considère que ce mot signifie « un seul » - d’utiliser le mot au pluriel.


Notons que l’indo-européen commun a un mot sem pour dire « un », encore présent en latin sous forme de préfixe (voir, ci-dessous, Apparentés) mais qui a été éliminé en tant que mot.


Source : Wiktionary

Pour rechercher de nouveaux mots à écrire de manière inclusive, vous pouvez utiliser le dictionnaire inclusif gratuit : eninclusif.fr

8 vues0 commentaire